mercredi 7 novembre 2012

Les déclarations d'un célèbre chanteur catalan indignent les médias espagnols


Les déclarations du ténor Josep Carreras à la télévision catalane ne sont pas passées inaperçues chez les médias espagnols, qui ont appelé à un boycottage de la Fondation contre la leucémie qui porte son nom. 

Le présentateur de l’émission de débat de la chaîne Intereconomia, Antonio Jiménez, s’est référé aux déclarations de Josep Carreras -qui ne sont pas nouvelles puisque ses prises de positions étaient déjà connues -et a souligné le grand impact qu’elles ont eu dans les réseaux sociaux émanant d’un grand nombre de membres de la Fondation Josep Carreras qui seraient en train de s’en détaché en signal de protestation des opinions souverainistes du chanteur.  

L’émission n’a fournit aucune autre information sur le thème du boycottage mais les invités ont commenté l’affaire. D’autre part, des commentaires ont circulé dans les réseaux sociaux défendant Carreras et critiquant fortement les réactions anti-catalanistes qu’a provoqué l’opinion du ténor. 

Carreras a affirmé durant l’entretien enregistré en Suisse l’été dernier : “Je suis nationaliste, je n’ai pas honte de le dire. Je voudrais une Catalogne indépendante. Ayant une magnifique relation avec l’État espagnol...Je pense que c’est notre droit d’être indépendant. La preuve en est que durant les dernières années les sondages disent que plus de 50 % des catalans pensent comme moi. Je suis pas un cas isolé. Trente en arrière peut-être, mais plus maintenant.”  

La déclaration reprise lundi à la télévision catalane n’est pas sans précédent. En septembre 2009, Josep Carreras avait lancé le cri de “Vive la Catalogne libre” alors qu’il marchait dans la rue devant une camera de Gol TV, à Barcelone. 



0 comentaris:

Enregistrer un commentaire